Nouveau dossier en ligne : la responsabilité des intermédiaires

Publié le par - 467 vues

Nous avons le plaisir d’annoncer la mise en ligne d’un nouveau dossier sur le site Droit & Nouvelles Technologie. L’étude, signée par Alain Strowel et Nicolas Ide, avocats au barreau be bruxelles, est consacrée à la responsabilité des intermédiaires de l’internet. En 44 pages, les auteurs dressent un panorama remarquablement complet de l’actualité législative et…

Nous avons le plaisir d’annoncer la mise en ligne d’un nouveau dossier sur le site Droit & Nouvelles Technologie.

L’étude, signée par Alain Strowel et Nicolas Ide, avocats au barreau be bruxelles, est consacrée à la responsabilité des intermédiaires de l’internet. En 44 pages, les auteurs dressent un panorama remarquablement complet de l’actualité législative et juridprudentielle, en cette matière particulièrement sensible et mouvante.

Depuis l’année dernière, la jurisprudence française et étrangère s’est sensiblement étoffée en matière de responsabilité des intermédiaires sur Internet. Dans cette première partie, nous faisons le point sur les développements jurisprudentiels et législatifs en la matière.

Au premier chapitre, sont abordés à titre préalable, les aspects techniques indispensables à une bonne compréhension du secteur des prestataires de services Internet. Des notions telles que « babillard électronique », « langage hypertexte », « newsgroups », etc. sont explicitées.

Dans un deuxième chapitre, les auteurs proposent un regard critique sur les différentes approches législatives adoptées dans ce domaine. Par ordre d’ancienneté, la loi allemande de 1997 et la législation américaine de 1998 sont d’abord examinées. Ensuite, ils abordent le système prévu par les articles 12 à 15 de la récente directive européenne sur le commerce électronique du 8 juin 2000, pour enfin terminer par l’examen du projet de loi français, mieux connu sous le nom de « l’amendement Bloche ».

La troisième et dernière partie de cette contribution offre une étude comparative des cas de jurisprudence couvrant des décisions américaines, anglaises, françaises, allemandes et belges. Les affaires de référence, telles que les affaires « Compuserve », « Eglise de Scientologie », « Estelle Halliday », « Linda Lacoste » et bien d’autres sont ainsi analysées en détail, tant en ce qui concerne les points de droit que de fait.

La contribution propose également bon nombre de références de sites web, sources d’information sur le sujet, ainsi que supports de publication des décisions commentées

Vous pouvez accéder au dossier via la rubrique complète « Dossier » du site, ou directement à ce dossier précis en cliquant ici.

Droit & Technologies

Soyez le premier au courant !

Inscrivez-vous à notre lettre d’informations

close

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

OK