Tiers certificateur – Belgique

Publié le par - 87 vues

En matière de sécurisation des réseaux, deux problèmes majeurs se posent :Comment être certain que le message reçu est bien le message envoyé (intégrité de l’information),Comment être certain que l’émetteur apparent correspond à l’émetteur réel (intégrité de la signature).Le premier problème trouve généralement réponse via la cryptographie, lorsque la législation nationale l’autorise.Le second problème connaît…

En matière de sécurisation des réseaux, deux problèmes majeurs se posent :

  1. Comment être certain que le message reçu est bien le message envoyé (intégrité de l’information),
  2. Comment être certain que l’émetteur apparent correspond à l’émetteur réel (intégrité de la signature).

Le premier problème trouve généralement réponse via la cryptographie, lorsque la législation nationale l’autorise.

Le second problème connaît de nouveaux développement à la suite du nouvel élan de Belsign. La solution proposée par cette société belge est simple : remplacer la relation linéaire entre l’émetteur et le destinataire par une relation triangulaire dans laquelle un tiers certificateur garantit l’identité de l’émetteur.

Belsign est l’une des premières sociétés au monde à proposer ce type de service. VeriSign est une autre société américaine qui fournit ce genre de service. Des programmes client email comme celui de microsoft (Outlook Express) permet d’utiliser ces certificats d’authentification.

Droit & Technologies

Soyez le premier au courant !

Inscrivez-vous à notre lettre d’informations

close

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

OK