Le fonds de commerce virtuel : une réalité juridique ?

Publié le par - 4781 vues

Télécharger le dossier

Une entreprise qui exerce son commerce par le biais d’un réseau de communication électronique, tel que l’internet , dispose-t-elle d’un fonds de commerce ? Dans l’affirmative, peut-on considérer que ce fonds de commerce, que nous qualifions de virtuel, est différent d’un fonds de commerce classique ?

La question n’est pas sans intérêt pratique. En effet, la qualification de fonds de commerce entraîne plusieurs conséquences jurdiques, puisqu’elle permet en particulier de grever le fonds d’un gage, et a des répercussions fiscales en cas de cession.

La question s’inscrit aussi dans l’actualité de ce qu’il est convenu d’appeler la “nouvelle économie” : des sites se vendent à coup de millions d’euro, sans que la cession n’ait nécessairement lieu par le biais de la vente des actions de la société qui en est propriétaire.

Droit & Technologies

Télécharger le dossier

Référence

close

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

OK