Impact économique du piratage en France

Publié le par - 4700 vues

Télécharger le dossier

Rapport impact économique du piratage

file_download Télécharger le dossier

Quatre domaines ont été étudiés : la musique, le cinéma, la télévision, le livre. Il ressort que la copie illégale a un impact direct négatif de l’ordre de 1,2 milliard d’euros au cours de la seule dernière année (2007) sur l’activité des quatre domaines d’activité couverts, cela a induit une destruction nette de 5000 emplois directs.

Pour prendre la pleine mesure économique du phénomène, il convient d’évaluer les effets indirects (impacts sur les fournisseurs) et induits (diffusion des revenus). Les enquêtes et études économétriques disponibles indiquent qu’un emploi direct dans les activités étudiées soutient en moyenne la création d’un autre emploi dans le reste de l’économie.

Il s’avère ainsi que « l’empreinte » économique en France de la copie illégale peut être estimée à une perte de 10 000 emplois. Et ce montant d’emplois détruits pourrait n’être qu’un « palier » intermédiaire. A mesure de la progression (souhaitable) de la pénétration d’Internet dans les foyers, la base des internautes s’adonnant à la copie illégale se trouvera élargie. Le Nobel d’économie 2008, Paul Krugman a vanté le haut débit français dans une tribune du New York Times, saluant le modèle de la « French connection » : le risque est que cette dynamique s’appuie sur une érosion de l’économie des contenus.

L’enjeu est donc clair : pour éviter que 10 000 autres emplois soient à nouveau détruits d’ici à 2012, au moment de l’avènement de la « France numérique », il est indispensable de laisser davantage d’espace économique à de nouveaux modèles innovants en garantissant une rémunération des droits de propriété intellectuelle.

Droit & Technologies

Télécharger le dossier

Rapport impact économique du piratage

file_download Télécharger le dossier

Référence

close

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

OK