Adjugé, Voté ! Analyse de la réglementation des ventes aux enchères sur l’internet

Publié le par - 8 vues

Télécharger le dossier


L’adoption récente de la loi portant réglementation des ventes volontaires de meubles aux enchères publiques tente de mettre fin au flou juridique entourant les ventes aux enchères réalisées sur l’Internet.

En effet, la plupart des sites Internet ne procèdent pas à de véritables ventes aux enchères. Ce sont des plates-formes d’intermédiation destinées à mettre en rapport un potentiel vendeur avec un susceptible vendeur.
Par conséquent, ces sites ne procèdent pas à l’adjudication et réalisent selon les termes de la nouvelle loi « des opérations de courtage aux enchères ». Ce type d’opérations est soumis au respect du droit commun des contrats.



Par ailleurs, les dispositions de la présente loi s’appliquent aux ventes aux enchères publiques traditionnelles ainsi qu’aux biens culturels susceptibles d’être vendus tant par une opération de courtage aux enchères que dans le cadre d’une adjudication publique.

Les objectifs de la nouvelle réglementation étaient de prendre en compte la diversité du secteur des ventes volontaires de meubles aux enchères publiques et d’assurer la compétitivité des professionnels français sur le marché de l’art en abolissant le monopole des commissaires-priseurs, contraire au droit communautaire. Toutefois, il reste à bien définir et à délimiter le champ d’application du mandat traditionnel de vente aux enchères publiques et celui de l’opération de courtage aux enchères

Droit & Technologies

Télécharger le dossier

Référence

Publié dans

Thèmes Commerce électronique
close

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

OK