Accueil > Dossiers > Détail
RSS Imprimer Version PDF Envoyer à un collègue Cet article sur votre site ou blog

L’affaire Microsoft : éléments d’analyse criminologique

03/01/2003Lu par 8205 visiteur(s)0 vote(s)

Thème(s) : Droit de la concurrenceDroit de la concurrence
Références : L’affaire Microsoft - Eléments d’analyse criminologique - D.E.S. en criminologie - Orientation Criminalité des organisations - Année académique 2001-2002 (Ulg)
Annexe(s) : affaire microsoft crim (302 KB)

Ajuster la taille du texte

Dans un monde de libre concurrence et de liberté de choix pour le consommateur, Microsoft a su imposer son monopole sur l'ordinateur individuel et est en passe de l'imposer sur le Net, moyennant des pratiques dont la légalité et/ou la légitimité sont contestables et contestées.

Sans entrer dans les arcanes juridiques et procédurales du procès lui-même, l’affaire Microsoft, envisagée ici sous l’angle criminologique, est replacée dans le contexte de l’évolution de l'informatique et des nouvelles technologies.

L’étude met en lumière l’importance cruciale des choix posés en la matière, tant au niveau politique que judiciaire, et laisse entrevoir leurs conséquences sur l'organisation de la vie économique et sociale de demain.

Annexe(s) : affaire microsoft crim (302 KB)

Evaluez cet article : 
           
Ecrivez un commentaire | Commentaires (0)    



Auteur(s) :

Frederic COLANTONIO
Criminologue, expert internet (CGroup Communication)

Biographie | Lui écrire | Ses 6 contributions

RSS Imprimer Version PDF Envoyer à un collègue Cet article sur votre site ou blog
Livre(s) connexe(s)

La télévision européenne face à la TV 2.0 ?
Eléonore Scaramozzino
Larcier (7/2012)


Technologie et concurrence - Mélanges en l'honneur de Hanns Ullrich
Sous la coordination de Josef Drexl, préface de Peter Behrens
Larcier (11/2009)


Licence Agreements, Competition and the Internal Market
Yves Van Couter, Bernard Vanbrabant
Larcier (9/2008)


Lire aussi sur ce thème
Publicité

Abonnez-vous gratuitement à notre lettre d'informations.


Sponsors