Accueil > Actualités > Détail
RSS Imprimer Version PDF Envoyer à un collègue Cet article sur votre site ou blog

Le haut débit pour tous en 2013

22/09/2010Lu par 3683 visiteur(s)0 vote(s)

Thème(s) : Télécoms et communications électroniquesTélécoms et communications électroniques
Tag(s) : fournisseur d'accès, service universel, spectre, téléchargement, télécommunications, téléphonie (mobile), téléphonie (VOIP)

Ajuster la taille du texte

Qu'est ce qui permet à l'Europe d'être numéro un dans le monde, mais dont seulement 25% des européens profitent ? Réponse : l'internet haut débit. Insuffisant dit l'UE, qui veut le haut débit pour tous d'ici 2013, et le très haut débit autant que possible.

Trois mesures complémentaires destinées à faciliter le déploiement et l'adoption de connexions à haut débit rapides et ultra-rapides dans l'Union européenne ont été adoptées aujourd'hui par la Commission européenne.

Ce paquet comprend une recommandation de la Commission sur l'accès réglementé aux réseaux d'accès de nouvelle génération (NGA), une proposition de décision visant à établir un programme en matière de politique du spectre radioélectrique de façon à garantir, notamment, la disponibilité de radiofréquences pour le haut débit sans fil, et une communication sur le haut débit décrivant la meilleure façon d'encourager les investissements publics et privés dans les réseaux rapides et ultra-rapides.

Ces mesures visent à aider l'UE à tenir ses engagements dans le cadre de la stratégie numérique, à savoir: permettre à chaque Européen d'accéder au haut débit d'ici à 2013 et au haut débit rapide et ultra-rapide d'ici à 2020

«Le haut débit rapide est l'oxygène pour le secteur du numérique, il est indispensable à la prospérité et au bien-être de l'Europe» a déclaré Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission européenne, chargée de la stratégie numérique. Ces mesures permettront aux Européens de disposer de l'internet de qualité qu'ils attendent et méritent pour accéder aux contenus et aux services qu'ils désirent.»

Le paquet adopté

Le paquet adopté aujourd'hui comprend:

  • Une recommandation de la Commission sur l'accès réglementé aux réseaux d'accès de nouvelle génération (NGA), qui définit une approche réglementaire commune en ce qui concerne l'accès à de nouveaux réseaux à grande vitesse en fibre optique, enjoignant aux autorités nationales de réglementation des télécommunications de trouver un équilibre entre la nécessité d'encourager les investissements et celle de préserver la concurrence. Cette recommandation clarifiera encore la réglementation applicable à tous les acteurs du marché, la clarté étant indispensable pour stimuler les investissements dans les réseaux à haut débit rapides et ultra-rapides. La directive cadre sur les télécommunications (2002/21/EC) enjoint aux États membres de veiller à ce que les autorités réglementaires nationales tiennent «le plus grand compte» de la recommandation de la Commission et justifient toute dérogation à cette recommandation.

 

  • Une proposition de décision du Parlement européen et du Conseil, élaborée par la Commission, visant à établir un programme stratégique quinquennal destiné à encourager une gestion efficace du spectre radioélectrique et, notamment, à assurer la disponibilité d'une portion suffisante de spectre pour le haut débit sans fil d'ici à 2013 (qui contribuera grandement à fournir des connexions à haut débit rapides aux habitants des régions reculées et à offrir des services innovants dans toute l'Europe). Une utilisation efficace et compétitive du spectre dans l'UE stimulera également l'innovation dans d'autres domaines et secteurs tels que les transports et l'environnement. 

 

  • Une communication sur le haut débit qui définit un cadre cohérent pour la réalisation des objectifs de la stratégie numérique en la matière et qui explique notamment la meilleure manière d'encourager les investissements publics et privés dans les réseaux à haut débit rapides et ultra-rapides. Elle invite les États membres de l'UE à élaborer des plans opérationnels pour les réseaux rapides et ultra-rapides, assortis de mesures d'exécution concrètes, donne des conseils sur la manière de réduire les frais d'investissement et indique de quelle manière les pouvoirs publics peuvent soutenir les investissements dans les réseaux à haut débit, notamment par une meilleure utilisation des concours financiers de l'UE. Elle annonce aussi des plans de la Commission européenne et de la Banque européenne d'investissement visant à produire des instruments de financement pour le haut débit.

L'Europe est actuellement la région du monde où les niveaux moyens d'adoption des connexions à haut débit sont les plus élevés (24,8%), mais les réseaux doivent être étoffés et améliorés. Par exemple, 1% seulement des Européens ont une connexion internet à fibre optique ultra-rapide directement à leur domicile, contre 12% des Japonais et 15% des Sud-Coréens.

Une mesure phare

La Commission a proposé une mesure phare pour montrer sa détermination.

Elle constate en effet que le passage progressif de la TV analogique à la TV numérique libère de facto une partie des fréquences utilisées par la TV analogique (800 mégahertz). Pourquoi ne pas utiliser cette ressource (rare) pour y loger les accès haut débit mobiles ?

L'idée fait d'autant plus son chemin qu'elle permet de solutionner enfin le problème des zones reculées, rurales ou peu peuplées. On sait en effet que tirer un fil jusqu'au moindre village de montagne représente un coût disproportionné, là où les ondes passent très bien.

Cette mesure nécessite toutefois l'accord des 27 pays européens ; elle sera donc soumise prochainement au Conseil car le 1er janvier 2013, c'est demain !

 

(Source : Salle de presse de l'UE)



Evaluez cet article : 
           
Ecrivez un commentaire | Commentaires (0)    



Auteur(s) :

Etienne Wery
Avocat aux barreaux de Bruxelles et Paris (cabinet Ulys) (ulys)

Biographie | Lui écrire | Ses 1174 contributions

RSS Imprimer Version PDF Envoyer à un collègue Cet article sur votre site ou blog
Livre(s) connexe(s)

La télévision européenne face à la TV 2.0 ?
Eléonore Scaramozzino
Larcier (7/2012)


Les Codes thématiques Larcier - Droit des communications électroniques
Robert Queck, Michel Van Bellinghen, David Stevens, Peggy Valcke
Larcier (2/2009)


Introduction au droit de la société de l'information : synthèse en droits belge et européen
Franklin Dehousse, Thibault Verbiest, Tania Zgajewski
Larcier (4/2007)


Lire aussi sur ce thème
Publicité

Abonnez-vous gratuitement à notre lettre d'informations.


Sponsors

Votre publicité ici ?